Ils en parlent…

Prenez quelques minutes pour nous donner votre avis

Ce que vous en avez pensé, ce que vous en gardez

Votre prénom tel qu'il apparaitra sur votre témoignage.

Indiquez la ville de votre Université de la Vie

Sur une échelle de 1 à 5 quelle est votre appréciation de notre formation. Ex. 5 vous êtes très satisfait, 1 vous ne l'êtes pas du tout.

Ce qui vous a marqué dans ce cycle de formation, ce que vous avez aimé et que vous aimeriez approfondir...


Bravo pour cette formation complète et très dense en matière de bioéthique

Une mention toute particulière pour le courage de notre équipe Vita de Rennes qui a été malmenée par un comité anti-fas qui a accueilli notre groupe en mettant en vrac toute la salle de la maison des associations qui nous accueillait depuis quelques années….! Ces 50 individus sont repartis sans être tracassés d’aucune part, alors qu’il avait été fait usage de gaz lacrymogènes et que le matériel était inutilisable….Ni les autorités civiles, ni les autorités religieuses, n’ont aidé à trouver une salle, donc toutes mes félicitations à l’équipe qui s’est montrée courageuse, et perséverante dans l’organisation de cette UDV, qui une fois de plus a été un grand succès.

Mise à part cela, merci de tout coeur de nous aider à décrypter l’actualité dans le domaine bioéthique et de nous redonner courage et espérance, dans un monde déboussolé, qui court à sa perte.

Tant de belles initiatives sont prises pour s’occuper des plus faibles. Nous l’avons vu avec les témoignages partagés en fin de session, que j’ai trouvé à propos et bien choisis.

Le fait d’avoir les vidéos à la maison, va nous permettre de les revisionner et ainsi de les approfondir. Merci beaucoup.

Bref en un mot à l’année prochaine, avec l’envie d’inviter plus d’amis encore, afin que cela soit partagé.

sophie rennes 12 février 2020

Exposés qui nous offrent un éclairage sur des sujets hard , qui permettent de prendre la parole pour partager une opinion

Des intervenants qui nous ont exposé des approches de sujets difficiles avec une grande clarté, de façon brève mais dense. Parfait. Des intervenants qui maîtrisent parfaitement leur sujet, et qui parlent avec le coeur et toujours positivement.

bertrand Cabrières d'Avignon 12 février 2020

riche

Première fois que je suis une session de l’Université de la Vie. C’était riche, passionnant, instructif, parfois émouvant, parfois plus léger, mais toujours vivant (ce qui tombe bien, finalement, pour l’université “de la Vie”).

Pourquoi seulement 4/5 étoiles alors?

En premier lieu parce que j’aurais aimé que l’on définisse la question de façon plus précise avant d’y répondre, d’autant plus que “Quel est le sens de la Vie?” est devenu “Quel sens à la Vie?”. Les raisons de cette reformulation ont certes été évoquées rapidement lors de la première soirée, mais j’espérais plus de détails; après tout, ces deux questions ne sont pas exactement les mêmes: dans le premier cas, la question suggère une réponse passive (si réponse il y a, elle est là et tu n’y peux rien), dans le second elle semble active (“Quel sens à la vie” laisse entendre “Quel sens *donner* à la vie”, ce qui implique une action). C’est donc quelque chose sur lequel j’aurai aimé plus de détails. Mais je me doute qu’on ne peut plaire à tout le monde et qu’il en faut pour tous les goûts.

En second lieu, après avoir étudié la question sous toute ses coutures au cours de ces soirées, je m’attendais à ce qu’une réponse soit proposée en fin de session. Certes, on peut me répondre que “il n’y a pas de réponse universelle”, que la réponse est avant tout “personnelle” etc. Mais c’est là que je suis justement en désaccord: le fait que personne n’ait donné une réponse claire, explicite, et universelle à la question ne veut pas dire que cette réponse n’existe pas, et à mon avis, ce serait faire un aveu d’échec de notre intelligence que de l’affirmer. De plus, aussi surprenant et prétentieux que cela puisse paraître, il me semble qu’une réponse simple, explicite, claire, complète, et universelle, à cette question existe, qu’elle est d’une simplicité enfantine, et même d’une évidence déconcertante. Elle a été mentionnée à de nombreuses reprise au cours de la session, décrite en détails, mais sans jamais l’expliciter: ce qui me fait penser qu’on a tous cette réponse, mais elle est si évidente qu’on ne s’en rends même pas compte.

C’est donc pour ces deux seules raisons insignifiantes (j’ai bien conscience de chipoter) que je ne peux pas mettre les 5 étoiles… mais si ça ne tenait qu’à moi, j’aurai mis 4,5/5.

Dominique Blois 12 février 2020

Lumineux

J’ai beaucoup apprécié le regard positif et plein d’Espérance porté sur notre monde où l’on souligne trop souvent ce qui va mal.

Clotilde Saumur 12 février 2020

IN-DIS-PENS-ABLE

Ces sessions de formation humaine fondamentale sont sans équivalent. Leur densité, leur force et leur justesse constituent un ensemble indispensable. Une parole libre et vraie nous conforte dans la vérité : nous en avons tous (terriblement) besoin.

La dimension de recherche de l’université de la vie, qu’il convient de souligner, est à poursuivre résolument, car la Vie appelle à toujours avancer.

Merci !

Humbert LYON 12 février 2020

BRAVO ET MERCI

Cette séquence de formation est très pro , profonde et engageante. Elle nomme avec bienveillance et souffle.
Bien sûr, je réfléchis sur comment aller plus loin dans mes engagements personnels au service de la défense de la vie, si belle et grande . J’ai besoin de laisser décanter.
A très bientôt et encore merci
PS : j’aimerais approfondir la clause de liberté de conscience comme citoyen ou comme professionnel ( personnel de santé y compris médecin pharmacien , magistrat ..) ainsi que la compatibilité du serment d’Hippocrate avec les évolutions de loi bioéthique en discussion; un autre sujet : identifier les actions les plus efficaces médias-élus-opinion.. pour créer un “haut les cœurs” en face de cette dérive constante et menée avec efficacité court terme, si deshumanisante dont certains rêvent – l’appât du gain est fort, et l’idéologie je crois juste un moyen tactique pour ces gens.
Mon constat : ces lois bioéthiques sont complexes et impactantes; elles sont si techniques que peu de quidam les comprennent .. et quand ils ouvrent le couvercle j’observe que bien 80% des personnes de tous milieux que je rencontre n’en veulent pas.. mais se sentent impuissantes.

DOMINIQUE CLERMONT-FERRAND 12 février 2020

Génial

Très intéressant ! A la fois humain et scientifique ! J’ai aimé prendre du temps pour en savoir plus sur les thèmes abordés ! A bientôt et merci !

Laëtitia Marseille 12 février 2020

excellente qualité, j’ai appris des choses en tant que médecin

j’aimerais bien faire partie d’une équipe mais aller a votre prochaine réunion a Paris me semble difficile car je suis sur le RER C et la Tour Eiffel est réservée au groupe “jeunes “…..

Elisabeth Saint Michel 11 février 2020